Présentation de la conférence sur le site officiel.
Je suis sagement assis au 2 rang, dans une salle peu remplie. En effet, il y a de nombreux stands et conférences satellites qui captent pas mal de monde.

Patron est-il devenu un gros mot en France ?


Le ministre Dutreil ouvre la table ronde sur un discours très bien articulé distinguant précisément les entrepreneurs et les grands managers. Mettant en exergue la différence entre la proximité des uns et et les impératifs comptables des autres.
Pour ensuite parler des gazelles et des simpliifications
administratives pour les TPE et PME, ceci avec en particulier :
  • Un nouveau portail internet au 1er trimestre 2007
  • Les demarches administratives et fiscales par telephone
  • Rescrit Fiscal : c'est le qustionnement de l'administation avec des decision faisont foi immédiatement et non révisable (donc plus de victimes des erreurs des agents de l'état)
  • L'ACCRE sera simplifié et le délais sera d'un mois sur la réponse (sans reponse, c'est une approbation TACITE du dossier) ca c'est pas mal ! et en plus on pourra en bénéficier après création. dans les zone franche, c'est ACCRE automatique
Nous sommes dans un pays d'entrepreuneurs sécurisé

(Sur la photo on a de droite gauche Renaud Dutreil, Philippe Bloch, Pierre Simon, Aziz Senni, Alain Griset, Arnaud LeGal, et JF Roubaud)

Débat sur le sujet : Patron est-il devenu un gros mot en France ? La tendance générale est dire chacun critique l'entreprise d'a côté.
Remarque adroite d'Aziz Senni qui lit le dictionnaire académique la ligne Patrons dont il développe la définition en disant que les patrons ont envi de créer de la richesse et aussi de la faire partager.
Philippe Bloch (colombus café) quant lui nous décrit la facilité contemporaine créer en France.
JF Roubaud appuie Philippe Bloch en disant que le plus dur est d'obtenir des financement par la suite plutot qu' l'origine

Deuxieme theme : Rapidité et simplicité la création
Premier constat, c'est facile de faire les formalités, mais c'est le financement qui est plus difficile

Troisième theme : Financement et aides
Le discours est articulé sur les concours la micro entreprise, les bourses ou les associations.
Alain griset constate que les subventions globales seraient plus utiles dans une defiscalisation glabale plutot que certains laureats.
De plus on constate que c'est souvent aussi la cause d'effets de seuil.
J'adore Philppe Bloch qui dit qu'en fait ceux qui passent leur vie a chercher des fonds ne sont certainement pas ceux dont le business est le plus sur
Aziz Senni met quand meme bien l'accent sur le fait que ce nombres d'aides permet tout de meme de réduire les inégalités, et aussi sur le fait qu'il manque un élément d'information (Site internet) regroupant toutes ces aides.

Quatrieme theme : Pierre Boudier Troc de l'Isle
Nous décrit son succès sur le fait que son business n'avait pas besoin de fond de roulement énorme pour commencer (dépot vente avec paiement des ventes 30 jour).

Apparté de Philippe BLOCH sur une simplification nécessaire du code du travail.

Cinquième Acte : Le code du travail

Changer un peu les choses ca fait mal ; En changer beaucoup ca fait pas beaucoup plus mal ! Philippe Bloch

Fermeture de la conférence, avec les hués de certaines personnes qui voulaient participer au débat, on se serai cru chez les débutants, je n'ai pas compris leur attitude, sauf faire parler d'eux, mais ils n'avaient meme pas un T-shirt leur marque, je reste sceptique...

Retrouvez d'autres sujets sur le salon chez Samuel Chené
Ou chez Jean Hubert, Eux aussi jeunes entrepreneurs et Bloggers