Dans un billet de Francis Pisani paru ces dernier jour, ont decouvre une étude assez pertinente sur le fonctionnement des réseaux sociaux, et en particulier le ciblage des acteurs interessants.

Il détaille alors pourquoi une personne au sommet de son réseau souvent moins d'influence que quelqu'un qui se trouve l'intersection de plusieurs réseaux.

Une analyse qui pousse la réflexion sur les cibles, lorsque l'on veut pouvoir influencer efficacement sur plusieurs segments.

(téléchargez l'étude en cliquant ici)