A la lecture du Technikart #103 de ce mois-ci, je suis tombé sur un article sympa sur la "pop économie" dont la définition prend sens dans l'antinomie avec l'économie complexe de nos jours.
Composé de nombreuses notes, cet article reprend de nombreux concepts de Levitt dans Freakonomics et de Frank Rimbert, auteur de "C'est le marché! Abrutis".

A lire impérativement pour retrouver un optimisme sans limite (et sans queue ni tête).