Enfin des initiatives de sensibilisation mieux compréhensibles, autour des effets néfastes des contrefaçon. En collaboration avec l'INPI, le ministère de l'industrie et le CNAC (comité National Anti Contrefaçon)

5 spots TV, 1 site internet et de nombreuse autre moyen de diffusion (presse radio)

On déplorera tout de même le mauvais référencement du site non-merci.com


A voir aussi sur le sujet : Contrefaçon riposte